Bonjour, c'est la CGT FranceAgriMer

L'information syndicale à FranceAgriMer

17 juin 2014

Augmenter le salaire net en cassant les pensions ?

Classé dans : Emploi, salaires, conditions de travail — cgtfam @ 15 h 39 min

189078_365

 L’arnaque de la baisse des cotisations de retraite des fonctionnaires

 Désireux de redonner du pouvoir d’achat aux salariés mécontents sans toucher aux profits des pauvres patrons, le gouvernement a décidé de diminuer les cotisations sociales. C’est le transfert d’une partie de la rémunération des travailleurs sur le budget de la protection sociale, une mesure totalement irresponsable de la part de ceux qui montrent du doigt les déficits de l’assurance maladie et des caisses de retraite. Diminuer les ressources de la sécurité sociale déjà obérées par les multiples exonérations dont bénéficient les capitalistes, c’est justifier par avance de nouvelles économies sur le dos des malades, des familles et des retraités. Or chacun sait que la baisse des remboursements et des prestations signifie davantage de dépenses à notre charge, plus l’augmentation des tarifs des mutuelles. Bref on reprend d’une main ce qu’on nous accorde de l’autre.

L’extension aux fonctionnaires. La « réforme des retraites » imposée par le gouvernement Sarkozy – Fillon incluait une augmentation progressive de la retenue « pension civile » des fonctionnaires jusqu’à la porter au même niveau que les cotisations de retraite des salariés du privé. Présentée comme une mesure d’équité, cette hausse n’était pas scandaleuse en elle-même, mais en période de blocage des traitements elle s’est traduite par une diminution de notre revenu net. L’actuel gouvernement n’avait remis en cause ni la hausse de cotisation, elle s’est encore appliquée sur la paie de janvier, ni le gel de la valeur du point d’indice.

Nouvelle idée du gouvernement, ça vient juste de sortir. Puisque les fonctionnaires se plaignent de la baisse de leur pouvoir d’achat et notamment de la rémunération des agents de catégorie C, dont le traitement indiciaire du bas de la grille est régulièrement dépassé par le SMIC, on va leur appliquer la même recette en allégeant les cotisations de pension civile qui viennent juste d’être augmentées, de manière différentiée en privilégiant les indices les moins élevés. Naturellement en ces temps difficile personne ne crachera sur une hausse de son salaire net, que l’origine en soit dans le traitement indiciaire, dans les primes ou dans tout autre moyen.

A la différence du privé et des agents des collectivités territoriales, les fonctionnaires de l’Etat n’ont pas de caisse de retraite ; la retenue pour pension civile est une cotisation fictive, une simple économie pour l’administration, une ponction sur le traitement brut. C’est en effet l’Etat qui paie nos retraites. La baisse des cotisations des fonctionnaires, c’est simplement un manque à gagner, une baisse des recettes de l’Etat (malgré le déficit et la dette !). Du point de vue budgétaire, diminuer une recette publique (nos cotisations) plutôt que d’augmenter une dépense (le traitement indiciaire) semble neutre.

Mais alors où est l’intérêt pour l’Etat patron ?

1 – Continuer à afficher la maîtrise des dépenses publiques et de la masse salariale, le volet « recettes » étant moins visible.

2 – Ne pas augmenter le traitement brut des agents. Et ça c’est catastrophique pour les fonctionnaires car si l’augmentation du « net à payer » est toujours bonne à prendre le moyen d’y parvenir n’est pas indifférent : c’est le traitement brut qui est pris en compte pour le calcul des pensions de retraite.

3 – Alimenter la campagne contre ces fonctionnaires qui ont déjà des tas d’avantages, dont les pensions généreuses constituent déjà un coût d’autant plus insupportable qu’ils vivent longtemps, et qui ont en outre le privilège de ne pratiquement rien cotiser pour leur retraite.

Pas de quoi dire bravo et encore moins merci.

C’est le traitement indiciaire qu’il faut augmenter !

Laisser un commentaire

 

Blog du niveau intermédiaire |
Humanité en danger |
Littsocmontesquieu |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Villaines-les-Rochers
| Voyancelyon
| Prostitution : faut-il péna...